Réduction des couts Azure avec les SPOT VM Machines.

Le coût étant une contrainte importante dans l’adoption d’un service cloud comme AZURE.  Microsoft vient d’ajouter une nouvelle option qui va ravir les habitues d’Azure les SPOT VM

Les SPOT VM utilisent la capacité non utilisée dans les Datacenter AZURE et peuvent donc représenter une économie allant jusqu’à 70% par rapport au coût réel d’une machine virtuelle par exemple

Dès qu’Azure a besoin de récupérer toute la capacité, l’infrastructure Azure supprime les machines virtuelles Spot. Les machines virtuelles Spot sont donc appropriées pour les charges de travail capables de gérer les interruptions, comme les travaux de traitement par lots, les environnements de développement et de test, les charges de travail de calcul importantes, entre autres.

Il y a donc pour les Instances SPOT une stratégie d’éviction avec une notification de 30 secondes avant éviction. Vous pouvez même définir le prix maximum que vous êtes prêts à payer

Les machines virtuelles peuvent être supprimées en fonction de la capacité ou du prix maximal que vous avez défini. Pour les machines virtuelles, la stratégie d’éviction est définie sur Libérer. De cette façon, vos machines virtuelles évincées passent à l’état arrêté-libéré, ce qui vous permet de les redéployer ultérieurement. Toutefois, la ré allocation des machines virtuelles Spot dépend de la capacité disponible

Création d’une machine Virtuelle Spot

Une instance Spot se crée exactement comme une instance normale, il y a quelques paramètres à définir

Pour ceux qui aiment les chiffres en regardant le calculateur on réalise que sur une machine de type D2asv4 une économie de 72% par rapport au prix réel et ça c’est sans ‘option Azure Hybrid benefit c’est-à-dire quand vous n’avez pas de licence de produit préalable

On va dire que c’est une bonne opération pour Microsoft et pour les clients.